Union de prière

Fermer Présentation

Fermer Maison Boissier

Fermer Charte

Fermer Enseignements

Fermer Feuilles de prière 2021-2022

Fermer Vidéos

Archive

Fermer Biographie

Fermer Ecrits de Louis Dallière

Fermer Etudes des Retraites

Calendrier
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Visites

 294313 visiteurs

 8 visiteurs en ligne

Feuilles de prière 2021-2022 - FP 2021-22, 15+16

UNION DE PRIERE

    Maison de Boissier, 19 r. de la Calade, 07800 CHARMES SUR RHONE

                                     uniondepriere@gmail.com

IBAN : France : FR81 2004 1010 0706 6496 8P03 828 BIC : PPSTFRPPLYO ; Suisse : CH16 09000 0000 1476 1280 9

Lundi 27 livret de prière p. 97                 ULes saints innocents            1er sujet : le Réveil   Galates 5.1-12 | Ps 130

Luc 3,1 à 20  La repentance… un mot qui dérange de nos jours. Les gens veulent bien que Dieu les bénisse, les guérisse, qu’il leur donne tout ce que leur cœur désire…mais sont-ils prêt à se repentir ? Notre monde en souffrance est-il enfin prêt à se repentir ?

Lorsque j’ai commencé mon ministère pastoral, une amie pasteure à la retraite qui venait prier avec moi pour les cas lourds dans ma paroisse, m’a dit un jour : «  Ce n’est pas peine que tu pries pour la guérison et la délivrance des personnes qui viennent te voir s’ils ne veulent pas confesser leurs péchés et se repentir ! » 

Jean a prêché le baptême de repentance, aujourd’hui encore cette voix retentit : «  Produisez donc des fruits dignes de la repentance ! » Luc 3,8

Prière : Seigneur, que ton Esprit Saint mette en moi une vraie repentance.

Mardi 28                                        2ème sujet : le salut du peuple juif Galates 5.13-18 | Ps 131

Luc 3,21 à 38  Qui est ton père ? Notre génération a vu naître des situations où de plus en plus d’enfants ont un père adoptif, un beau-père, parfois plusieurs pères, certains sont nés sous X et ne connaîtront jamais leur père biologique.

Qui donc est ton père ? Lorsque Jésus est baptisé, l’Esprit Saint descend sur lui et une voix se fait entendre : Tu es mon Fils bien-aimé. Notre génération en perte de repères a besoin plus que jamais d’entendre cette voix qui vient du Ciel : « Tu es mon enfant, je suis ton père ! » et de retrouver la "connexion" avec le Père Céleste à travers Jésus, le Fils du Père.

Prions : Abba, papa, oui Seigneur, tu es mon Père, sans toi je ne suis rien, mais avec toi, je reprends confiance, je reprends goût à la vie, je garde l’espérance, je ne suis plus seul.

Mercredi 29                                 3ème sujet : l'unité du Corps de Christ Galates 5.19-26 | Ps 132

Luc 4, 1 à 15  Jésus est tenté par le diable, mais il est rempli du Saint-Esprit et résiste à toutes ces tentations dont celle de la toute-puissance que le diable lui propose : Je te donnerai toute cette puissance… (Lc 4.6) Ah ! La tentation de la toute-puissance ! Elle est subtile !Oui ! Elle existe bel et bien aussi chez les chrétiens, les dirigeants d’Église et les serviteurs de Dieu. Lorsqu’on prie pour les malades, on aimerait bien qu’ils soient tous guéris ! On veut des miracles et encore des miracles et on oublie parfois d’exercer la compassion envers les plus fragiles. On n’a pas la patience d’accompagner sur la durée celui qui porte un handicap et voudrait juste avoir sa place au milieu de la communauté.

Avouons-le : nous ne comprenons pas pourquoi Dieu accorde la guérison à l’un, tandis que l’autre quitte la terre et part vers sa demeure céleste, mais nous nous soumettons à la souveraineté de notre Dieu en toutes choses et acceptons Sa volonté. Dieu est souverain ! Remettons chaque situation entre sa main. Personne ne nous ravira de sa main, c’est la promesse du Seigneur (Jn 10.28 ).

Prière : Seigneur, donne nous la persévérance dans la prière, mais préserve nous du piège de la toute-puissance. C’est Toi le Maître souverain, nos vies sont dans ta main et personne ne peut nous ravir de ta main, ni la maladie, ni même la mort. Sois béni d’éternité en éternité !

Jeudi 30                                 4ème sujet : l’Avènement et la résurrection Galates 6.1-10 | Ps 133

Luc 4 ,16 à 30  La parole de Dieu dérange les auditeurs de Jésus qui lit devant eux un passage du livre d’Ésaïe dans la synagogue de Nazareth. Ils le chassent de la ville ! Même si l’annonce de la bonne nouvelle dérange certains, nous sommes appelés à témoigner tant qu’il fait jour, car la nuit vient, où personne ne peut travailler (Jn 9.4). Une sœur en Christ nous partageait récemment qu’elle lisait la Bible à voix haute dans les rues de Paris (en dépit de la loi sur la laïcité qui interdit le prosélytisme sur la voie publique) et qu’un jour, un policier s’est approché d’elle pour lui dire : «  C’est bien ce que vous faites, madame, les gens sont tellement méchants dans notre monde...ils en ont besoin. »

Nous sommes appelés à prêcher la parole en toute occasion. C’est pourquoi : je t’en supplie, devant Dieu et devant le Seigneur Jésus-Christ qui doit juger les vivants et les morts au moment de sa venue et de son règne: prêche la parole, insiste en toute occasion, qu’elle soit favorable ou non, réfute, reprends et encourage (2 Tim 4.1 à 5)

 

 

 

Vendredi 31                                    La croix et la résurrection       Galates 6.11-18 | Ps 134

Luc 4, 31 à 44  Avec Jésus, c’est l’irruption du royaume de Dieu sur terre. Il surprend par ses paroles et ses actes : les esprits impurs sont chassés, les malades sont guéris et la foule est stupéfaite et veut le retenir, afin qu’il ne les quitte pas (v. 42). Parfois, nous aimerions retenir Jésus, le garder juste pour nous et nous seuls. Nous voudrions rester dans notre confort spirituel, notre cocon avec nos amis proches et oublions ceux qui nous entourent et qui ne connaissent pas encore le Seigneur.

Jésus rappelle à la foule qu’il est envoyé dans les autres villes aussi. Il a la passion des âmes et nous devrions avoir cette même passion. Puissions-nous dire avec William Booth : « Tant qu’il y aura une âme demeurant dans les ténèbres sans la lumière de Dieu, je me battrai! » [1]

Samedi 1er janvier 2022         UVeille de l’Epiphanie L'Église et les sacrements                                                Psaume 92 | Ps 135

Ap 21.5   Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles. Et il dit: Écris; car ces paroles sont certaines et véritables. Le croyons-nous ? Croyons-nous que le Seigneur va faire des choses nouvelles dans nos vies, nos Églises et nos groupes de maison en cette année 2022 qui commence ? Le croyons-nous vraiment ou sommes-nous incrédules, blasés, déçus, découragés ?

La Parole de Dieu est vivante, elle ne revient pas à lui sans avoir exécuté sa volonté ainsi que nous le rappelle Esaïe 55, les versets 10 et 11. Alors, marchons en "nouveauté de vie" (Ro 6.4) et entrons paisiblement dans cette année nouvelle, main dans la main avec le Seigneur.

Prière : Seigneur, nous remettons cette année nouvelle entre tes mains. Bénis nos routes et accompagne nous. Mets en nous le "vouloir et le faire" selon tes projets parfaits pour nos vies (Ph 2.13). Au nom de Jésus, ton Fils. AMEN.

Chers Frères et Sœurs bien-aimés,

Le directoire, qui était en télétravail fin novembre, vous souhaite un Joyeux Temps de Noël en demandant au Saint-Esprit de nous pousser à contempler la réalité éternelle de l’Incarnation qu’exprime l’événement historique de la naissance de Jésus. L’absence de feuille pendant la semaine de Noël nous a permis d’inclure, dans notre culte personnel, les prières des pages 113 à 115 de notre livret. Ce fut une façon de garder dans notre cœur la grâce propre à la fête de la Nativité célébrée dans les différents cultes de nos Églises respectives. Ce temps de Noël dure huit jours et se prolonge par l’Épiphanie qui a la même signification : l’avènement du Seigneur de gloire dans l’enfant, puis dans l’homme Jésus. « Dieu s’est fait chair » (Jn 1.14). Ce mot exprime excellemment ce temps de Noël et de l’Épiphanie que nous vivons. Que la Parole de Dieu devienne chair en nous, qu’elle entre dans notre corps afin que notre vie pécheresse soit transformée et dominée par la Parole faite chair. Alors la loi de l’Esprit l’emportera sur la loi de la chair.

Cette semaine : quelques versets tirés de Jean 15 pour commencer la nouvelle année.

Lundi 3 janvier livret de prière p. 105 ou relire la charte                1er sujet : le Réveil Jean 1.1-18 | Ps 136

Je suis le vrai cep (Jean 15,1)  Hello les amis… ! Vous êtes bien attachés au « vrai » cep ? Ou êtes-vous retombés dans la religiosité et un attachement à la Loi au lieu de vivre de la grâce de Dieu chaque jour ?Comment s’appelle votre "cep" ? L’Église X ? le pasteur Y ?, la communauté Z ? Votre ordinateur et les réseaux sociaux ? Ou êtes-vous tellement proches du vrai cep JESUS que vous entendez dans vos cœurs sa douce voix qui vous parle par son Esprit Saint ?

Es-tu comme le disciple Jean, tellement proche de Jésus que le peintre a cru bon de représenter dans le tableau de la Sainte Cène comme penché sur la poitrine de son Seigneur bien-aimé ? Oui ! Il n’y a qu’un seul "vrai cep", il n’y a qu’un seul chemin qui mène vers Dieu, il n’y a qu’un seul nom par lequel nous puissions être sauvés : JESUS-CHRIST ! Restons vigilants !

Mardi 4                                     2ème sujet : le salut du peuple juif       Jean 1.19-38 | Ps 137

Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit est retranché (Jean 15,2)  Il y a des chrétiens qui ne mangent que "la chantilly sur le gâteau" et lorsqu’ils en ont trop mangé, ils font une "indigestion" et ils s’en vont voir ailleurs, car ils n’ont pas de racine biblique et une fausse conception du salut en Jésus et de la rédemption. Il faut "manger de tout" dans la Bible pour avoir une vie chrétienne équilibrée. On ne peut pas choisir de se nourrir uniquement de "beaux" versets bibliques ou de versets qui nous arrangent… Il  faut manger le "plat complet" avec les légumes et d’autres mets plus "salés" comme cette parole de Jésus qui nous donne cet avertissement : le sarment qui ne porte pas de fruit sera retranché !

 

 

 

Mercredi 5                           3ème sujet : l'unité du Corps de Christ      Jean 1.29-34 | Ps 138

Tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde (Jean 15,2)  Emonder un arbre c’est le débarrasser des parasites et de tout ce qui lui colle à la peau et qui l’empêche de porter du fruit. Le divin vigneron nous émonde par Sa Parole proclamée sur nos vies, par l’action du Saint-Esprit en nous. C’est Sa Parole de vérité qui chasse de nos cœurs et de nos consciences les mensonges qui se sont accumulés en nous au fil des années, parfois même dès le sein de notre mère.

Voilà quelques mensonges, quelques parasites dont le divin vigneron veut nous débarrasser : « Tu es moche, tu es nul, tu n’arriveras jamais à rien, tu es comme ton père, ta mère… ! » NON ! Si tu as accepté Jésus dans ton cœur, tu deviens fils ou fille de Dieu ! Fils ou fille du Roi des rois ! Tu es une créature merveilleuse ! Tu n’es pas un accident, Dieu t’a voulu, il t’aime.

Laissons-nous émonder par le Seigneur afin de retrouver notre vraie identité de fils et fille de Dieu.

Jeudi 6                               4ème sujet : l’Avènement et la résurrection Jean 1.35-52 | Ps 139

Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire (Jean 15,5)  Si le matin au réveil, je me dis : « Aujourd’hui je vais porter du fruit pour gagner ma place au paradis et de préférence une place de choix…à droite ou à gauche de Jésus ! », alors je retombe dans les œuvres et je n’ai rien compris au message de Jésus !

Le fruit pousse dans l’intimité de la présence du Seigneur et uniquement là. Il est écrit Car c’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire (Ph 2.3). Si nous essayons de "faire  des choses sans l’inspiration de l’Esprit Saint, ce que nous ferons ne portera pas de vrai fruit pour le Royaume.

SANS JESUS, inutile d’essayer, nous n’arriverons à rien ! Mais AVEC JESUS, nous entrerons dans les "œuvres" que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions (Ep 2.10).

Alors chaque jour, « connectons-nous » d’abord au Seigneur et prions : Seigneur, mets en moi le « vouloir et le faire », inspire moi dans tout ce que je vais faire aujourd’hui ! 

Vendredi 7                               La croix et la résurrection                    Jean 2.1-12 | Ps 140

Comme le Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés, demeurez dans mon amour (Jean 15,9)  Tout part de l’AMOUR de DIEU ! Car DIEU EST AMOUR et celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui (1 Jn 4,16) Le fruit de l’Esprit c’est d’abord l’AMOUR (Ga 5.22), le reste suivra naturellement pour celui qui reste "connecté" à Dieu à travers Jésus et par l’Esprit Saint.

Ce fruit est petit au début de notre vie chrétienne, comme la pomme sur l’arbre, mais il est appelé à grandir durant toute notre vie terrestre. Comment "demeurer" dans cet amour ? Réponse de Jésus : en gardant ses commandements …et quel est ce commandement ? C’est encore et toujours l’AMOUR ! C’est ici mon commandement : aimez-vous les unes les autres, comme je vous aimés (v. 12).

On part de l’amour de Dieu, on traverse sa vie terrestre porté par cet amour et un jour lorsque nous verrons notre Seigneur "face à face", nous serons enfin pleinement dans cet AMOUR !

Samedi 8              UVeille du Baptême du Seigneur L'Église et les sacrements Jean 2.13-22 | Ps 141

Je vous ai dit ces choses afin que ma joie soit en vous et que votre joie soit parfaite. (Jean 15, 11)

Quelqu’un disait : Lorsque je vois les têtes d’enterrement des chrétiens, je n’ai pas envie de devenir chrétien ! Nous sommes parfois complètement à côté de la plaque ! Jésus nous sauve de nos péchés, il nous pardonne nos petites "bêtises" et nos péchés graves, il nous libère des "parasites" et des mensonges qui se sont collés à nous, il nous délivre des puissances diaboliques, il nous accorde la vie éternelle, il nous sa joie et sa paix… et nous vivons comme si nous étions les plus malheureux de tous les hommes !? Alors un petit conseil chaque matin : faisons comme le psalmiste qui donne des ordres à son âme :  Mon âme, bénis l’Éternel ! Que tout ce qui est en moi bénisse son saint nom!  Mon âme, bénis l'Éternel, et n'oublie aucun de ses bienfaits! » (Psaume 103,1).

Réveille-toi, mon âme! Réveillez-vous, mon luth et ma harpe! Je réveillerai l'aurore. Je te louerai parmi les peuples, Seigneur! Je te chanterai parmi les nations ! (Ps 57.8).

Alors, vas-y, mon âme, fais ce que je t’ordonne : bénis l’Éternel !



[1] William Booth (1829-1912) Pasteur méthodiste en Angleterre, fondateur de l’Armée du Salut. Conclusion de son dernier sermon le 9 mai 1912, quelques mois avant sa mort.

 


Date de création : 20/12/2021 @ 18:42
Dernière modification : 20/12/2021 @ 18:42
Catégorie : Feuilles de prière 2021-2022
Page lue 486 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^