Union de prière

Fermer Présentation

Fermer Maison Boissier

Fermer Charte

Fermer Enseignements

Fermer Feuilles de prière 2020-2021

Fermer Vidéos

Archive

Fermer Biographie

Fermer Ecrits de Louis Dallière

Fermer Etudes des Retraites

Calendrier
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Visites

 233422 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Feuilles de prière 2020-2021 - FP 2020-21, 23+24

UNION DE PRIERE

    Maison de Boissier, 19 r. de la Calade, 07800 CHARMES SUR RHÔNE

    +33 475 608 551      uniondepriere@gmail.com     www.uniondepriere.fr

 IBAN : France : FR81 2004 1010 0706 6496 8P03 828 ; Suisse : CH16 09000 0000 1476 1280 9

Rédacteur: Pierre-Emmanuel Panis

Lundi 22 février (livret de prière p. 49)                                                                        Ézéchiel 36, 1-15 | Ps 28

Je multiplierai, je donnerai le bien plus qu’au commencement (v. 11).

Rien ne va plus ! Jérusalem est détruite, le Temple en ruine, Israël déporté. Pire, la Création de Dieu elle-même est dévastée : les montagnes et les vallées de Judée ont perdu toute vie, elles ne donnent plus leurs fruits. A qui la faute ? Au péché des hommes et à celui premièrement des enfants d’Israël : l’injustice et le refus de Dieu.

Dans cette situation qui paraît désespérée, Dieu fait trois promesses. La première : Dieu n’abandonnera pas ce monde et cette vie qu’il a créés à la destruction, au péché et à la mort ! Il fera renaître la vie sur les montagnes de Judée comme un nouvel acte créateur : je multiplierai, dit Dieu, et cette re-Création sera plus belle encore (v. 11). Un appel à espérer encore aujourd’hui pour notre Terre menacée par les activités humaines et un appel à travailler à la vie avec Dieu ! De plus Dieu fera revenir Israël son peuple sur cette terre pour qu’elle témoigne à nouveau au monde de Sa gloire.

Prions que l’humanité s’engage sur un chemin éco-responsable, et pour la paix des nations avec Israël.

Mardi 23                                                                                                               Ézéchiel 36, 16-38 | Ps  29

Je suis le Seigneur qui reconstruit ce qui a été démoli, qui replante ce qui a été dévasté (v. 36).

Seconde promesse de Dieu : le mal au cœur des hommes n’est pas une fatalité. Dieu déclare l’Alliance avec Israël son peuple irrévocable. Même si Israël est tombé, même si Israël avec un cœur rebelle a fait le mal, Dieu ne remet pas en question son amour pour Israël. 

Mais puisque son peuple est incapable de lui-même de renoncer au mal, Dieu par son propre Esprit, re-Créera Israël comme un nouvel Israël avec un cœur de chair - je les multiplierai - capable de renoncer au mal, de choisir le bien et de témoigner de Dieu. 

Prions pour que Dieu bénisse Son peuple Israël, et qu’il soit pleinement le fils aîné de Son Alliance.

Mercredi 24                                                                                                             Ézéchiel 37, 1-14 | Ps 30

Je vais faire venir en vous un souffle pour que vous viviez (v. 5).

La vision des ossements qui reprennent chair et vie, est la confirmation de la promesse de Dieu à Israël son peuple. Nous entendons que Dieu n’abandonnera jamais son projet de vie avec nous les êtres humains. Il n’acceptera jamais que son désir de vivre avec l’humanité une histoire d’amitié et d’amour, comme l’a dit RaCHI en commentant Genèse 1.1, soit détruit par le mal. Dieu veut et donne la vie ! Il aura le dernier mot sur le mal.

Prions pour que notre humanité renaisse à une vie de fraternité et de paix.

Jeudi 25                                                                                                                Ézéchiel 37, 15-28 | Ps 31

Je ferai d’eux un seul peuple. Mon serviteur David régnera sur eux, berger unique pour eux tous… (il) sera leur Seigneur pour toujours (v. 22,24-25).

Le projet de l’amour Créateur de Dieu se réalisera. Dieu conduira les fils d’Israël à l’unité que Son amour désire. Pour cela, Dieu annonce la réalisation de sa promesse faite à David : de sa descendance naîtra un roi, un berger qui règnera pour toujours sur le peuple de Dieu (2 S 7)… Annonce de la venue de notre Seigneur Jésus, le Fils de David, qui est notre paix, qui des Juifs et des non-Juifs a fait un seul peuple et donnant sa vie sur la croix, a détruit le mur de haine qui les séparait(Eph 2.14).

Prions pour que notre Seigneur Jésus vienne régner dans nos cœurs et le cœur des hommes.

Vendredi 26                                                                                                                     Ézéchiel 38 | Ps 32

J’exercerai le jugement contre lui… je ferai pleuvoir sur lui… du feu et du soufre (v 22).

C’est le jugement contre Sodome et Gomorrhe (Gn 9.24) ! Les mots sont les mêmes. Gog, décrit dans les mêmes termes que les rois de Tyr et d’Egypte dans les chapitres 28-29, 32, est la figure du mal des nations qui refusent Dieu et même le combattent en voulant détruire Israël son témoin.

Et voici la troisième promesse de Dieu : Dieu aura la victoire définitive sur le mal non seulement au cœur de son peuple Israël, mais au cœur de tous les humains de la terre ! 

Prions pour l’évangélisation et la conversion des peuples.

 

Samedi 27                                                                                                                Ézéchiel 39.1-20 | Ps 33

Alors les nations connaîtront que je suis le Seigneur, saint en Israël (v. 7).

Parfois nous avons l’impression que le mal gagne dans notre monde ; ici les chrétiens sont combattus, persécutés, et là ils perdent la foi face aux séductions du monde, les Églises se vident, la sécularisation de nos sociétés avance avec son cortège de lois dénaturant la vie donnée par Dieu.

Mais Dieu nous dit : le mal peut donner l’apparence de gagner, certes il cause beaucoup de souffrances, mais il a déjà perdu, déjà j’ai vaincu le monde (Jn 16.33). Et le signe de cette victoire c’est Jésus mort et ressuscité, et tous les miracles de guérison et de conversion que Jésus a faits dans l’amour et le pardon de Dieu partagés ; le royaume de Dieu vient !

Prions pour nous, que nous sachions vivre et donner avec Jésus l’amour et le pardon de Dieu.

Lundi 1 mars (livret de prière p. 57)                                                                           Ézéchiel 39, 21-29 | Ps 34

Je montrerai ma sainteté à travers la maison d’Israël aux yeux des nations (v. 29).

Jésus fils d’Israël, nous a montré la sainteté de Dieu : Le salut vient des juifs dit Jésus (Jn 4.22) et à Philippe : il y a si longtemps que je suis avec vous et tu ne me connais pas encore ? Celui qui m’a vu a vu le Père (Jn 14.9) ; ce que Paul résume : Il est l’image visible de Dieu invisible (Col 1.15).

Prions pour l’unité de l’Église dans la sainteté de Dieu.

Mardi 2                                                                                                                              Hébreux 1 | Ps 35

C’est une prédication sur Jésus. Il est le seul véritable grand prêtre d’Israël, car il est Celui qui nous met chacune, chacun en relation intime avec notre Dieu, qui nous permet de rencontrer personnellement notre Dieu, en offrant le sacrifice suprême : celui de sa vie, celui de son amour pour Dieu et pour chacune, chacun de nous, qui ôte en nous le péché qui nous séparait de Dieu. 

C’est par Lui que Dieu a tout créé (v. 2, // Jn 1.3), il a reçu un Nom au-dessus même du nom des anges (v. 4 // Phi 2.9-10) ; toute la Parole de Dieu l’annonce.

Prions : « notre Père qui es aux cieux, sanctifie Ton Nom » dans nos vies et dans l’Église.

Mercredi 3                                                                                                                   Hébreux 2.1-4 | Ps 36

Nous devons d’autant plus nous attacher aux choses que nous avons entendues (v. 1).

Puisque Dieu a parlé par le Fils, la parole du Fils dure éternellement ; le ciel et la terre passeront mais la parole que Dieu nous a adressée par le Fils ne passera jamais 1v12. Elle est la source de notre salut, de notre délivrance du mal 2v3. Voilà pourquoi nous devons nous attacher à elle ; le plus important de notre vie c’est notre fidélité à la lecture et la méditation de la Parole biblique.

Prions : « donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour », le pain de Ta Parole, et Jésus le pain de vie.

Jeudi 4                                                                                                                       Hébreux 2.5-18 | Ps 37

Si Jésus est « l’expression de l’être » de Dieu (Hb 1.3, TOB), vrai Dieu, Jésus est aussi vrai homme, de la même chair et du même sang que nous (v. 14). Et c’est parce qu’il est à fois de Dieu et de l’homme, que Jésus a pu, par sa propre mort, détruire la puissance du mal et du péché qui nous tenait dans la mort et nous libérer pour le salut et la vie éternelle (comme le dit Paul en Romains 5.21) : il est le grand prêtre miséricordieux qui a effacé notre péché !

Prions : Seigneur, en Jésus Ton bien-aimé Fils, « ne nous laisse pas tentés, mais délivre-nous du mal ».

Vendredi 5                                                                                                                   Hébreux 3.1-6 | Ps 38

Nous sommes chacune chacun et ensemble, et l’Église est la maison de Dieu dont Jésus le Fils est l’architecte. Nous le sommes dans la confiance en Jésus et la fierté de l’espérance que Jésus nous a donnée dans Sa bonne nouvelle (v. 6). J’aime l’expression grecque utilisée par Paul en Romain 3.22 & 26 : πιστεως Ιεσου qui peut se traduire par « la foi en Jésus » mais aussi « la foi de Jésus », la foi qui est celle de Jésus… et cela est tout aussi parlant ! Croire en Jésus ne serait-ce pas chercher d’abord quelle est la foi de Jésus ? Quelle est Sa relation à Dieu, aux hommes et aux femmes, à la Loi, au péché, à la vie et à la mort ?

Prions : Seigneur, « Que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. »

 

 

 

Samedi 6                                                                                                                   Hébreux 2.7-19 | Ps 39

Qu’aucun de vous ne s’endurcisse par la séduction du péché (v. 13).

Les chrétiens aujourd’hui sont à l’épreuve de la séduction du discours du monde, qui prétend qu’il ne peut y avoir « une » vérité, mais que chacun peut prétendre à sa propre vérité, décider ce qui pour lui est bien ou mal… au nom de la « tolérance » et du droit de chacun à décider de sa propre vie… Cela ne revient-il pas à se faire son propre dieu sans Dieu ni maître ? Et chez nous chrétiens, à dire que l’interprétation des Ecritures appartient à l’être humain ? Où est Dieu alors ? Où est l’Esprit Saint ? Où est la foi de Jésus, Parole vivante de Dieu ? Ne risquons-nous pas d’être du côté de Pilate contre Jésus (Jn 18.37-38) ?

Prions : Ô notre Dieu, « Que Ton règne vienne ! », Maranatha, viens Seigneur Jésus !


Date de création : 17/02/2021 @ 15:41
Dernière modification : 17/02/2021 @ 15:45
Catégorie : Feuilles de prière 2020-2021
Page lue 204 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^